La présentation de mon travail artistique et de ma personne est très simple. J'ai toujours fonctionné au jour le jour et créé avec ce que j'avais sous la main. Ainsi ma vie artistique s'entremêle avec ma vie de tous les jours, et l'imagination , opium de mon être, me permet de créer des mondes nouveaux et diversifiés. L'action de créer me permet de donner vie, de mettre un visage, dans notre réalité commune, à ces mondes imaginaires, à cette vie invisible pleine de couleurs. L'art et la vie sont donc très proches, tout comme le rêve et la réalité, ils se nourrissent l'un l'autre. Pendant que l'oeuvre prend vie petit à petit, la vie devient, elle, une oeuvre permanente.
C'est sur ce chemin d'art total au quotidien, à l'âge de vingt ans, que la photographie prendra alors tout son sens pour moi comme moyen me permettant de jouer au plus près de l'imaginaire et du réel. Mon appareil photo me servira désormais de porte entre ces différents mondes, pour mieux les explorer, et refléter leurs différences comme leurs similitudes. 
Est-ce que la personne que je photographie est ancrée dans le réel, ou bien ancrée dans mon imaginaire d'artiste?
Dès lors, mon appareil photo, qui a pour seule obsession de figer l'espace-temps en permanence, semble se poser la même question que l'enfant toujours en moi:
Est-ce que le monde d'aujourd'hui sera encore là demain?
  • bio